Vie de parent

CEB : il faut apprendre
à se détendre

Les élèves de 6e primaire testent leurs connaissances en français, mathématiques et éveil (sciences, histoire et géographie) cette semaine. Une épreuve importante qui génère un peu (voire beaucoup) de stress chez les parents. Comment se détendre, et les laisser souffler ? Car les pauses, ça compte aussi quand on est en période de tests.

CEB : il faut apprendre à se détendre

« Aujourd’hui, je constate que les enfants sont très stressés et sous pression », nous dit François, instit’ de 6e primaire. « Ils ont très peur de rater, pourtant on les prépare toute l’année », poursuit-il. Les résultats du certificat d'études de base sont généralement bons chez nous. On totalise entre 85 et 96 % de réussite, selon les années. Et le CEB est attribué aux élèves qui obtiennent au moins 50 % à chacune des matières évaluées. Donc pas de quoi s’affoler. Si l’enfant a bien suivi les cours cette année, il devrait être prêt. Étudier la veille ne sert plus à grand-chose.

Parents, soyons cool

Cool pour ne pas forcer notre enfant à étudier toute la nuit les noms des capitales européennes avant l’épreuve de géographie.
Cool pour prendre le temps aussi de parler avec son enfant, lui demander comment il va, comment il se sent aussi face à ces épreuves scolaires et l’écouter.
Cool pour prendre le temps de se nourrir sainement et de manger un bon repas le soir et un vrai petit dej’ le matin avant de partir à l’école. 
Cool pour laisser l’occasion à son enfant de se détendre aussi en fin de journée. Alors s’il veut aller taper la balle au parc avec ses copains ou regarder Scooby-Doo ou Les lapins crétins à 18 heures ce soir, pourquoi pas ?
L'important est qu’il puisse aller au lit assez tôt pour être en forme… Car les épreuves du CEB durent jusqu'au 20 juin. Les évaluations porteront sur le français, les mathématiques et l’éveil (sciences, histoire et géographie).

Les résultats

Les résultats seront disponibles au plus tard le 23 juin pour les parents (la veille pour les écoles). En attendant que les copies de votre enfant soient corrigées, vous pouvez vous amuser à refaire le test en famille. Les réponses sont mises en ligne sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles, tous les jours après l’épreuve.
Les parents des enfants n’ayant pas obtenu le CEB peuvent introduire un recours motivé dans les dix jours ouvrables. C’est le conseil de recours qui tranchera. Il avertira les parents de sa décision le 31 août au plus tard.

E. W. et S. G.

En savoir +

Pour se préparer, les enfants peuvent consulter les annales et s'exercer.

Sur le même sujet

École primaire : ne courez pas derrière les points !

L’emprise des cotes sur vous et vos enfants commence tôt, dès l’école primaire et va crescendo. Normal, nous direz-vous ! Plus l’enfant grandit, plus les choses deviennent sérieuses. Mais n’oubliez pas de lui laisser vivre pleinement son enfance et, comme parent, d’en profiter à fond… tout en étant attentif à ses éventuelles difficultés scolaires. Quels en sont les signes ? À partir de quand faut-il vraiment s’inquiéter ? Comment relativiser ? Réponses avec Marianne, institutrice en 4e année dans une école communale du sud de Bruxelles.

 

CEB : faut-il revoir notre système d’évaluation ?

Ils réussissent presque tous réussi leur CEB (88 à 93% chaque année) en Belgique francophone. Mais notre système d’évaluation est-il bénéfique pour les élèves ? Pierre Merle, sociologue de l’éducation, propose un système d’évaluation avec moins de notes et moins de redoublements.

 

Réglage des cookies