Vie de parent

Décret Paysage : visible mais illisible

La ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR), a annoncé qu’elle allait réformer le décret Paysage pour 2021. Celui-ci aurait pour effet pervers d’allonger les études des étudiants, ce qui pèse sur la facture de la collectivité. Depuis son entrée en vigueur en 2014, on entend régulièrement parler de ce décret. Or, celui-ci n’est pas toujours compréhensible pour les parents. En supprimant des termes comme ceux de « cours » ou d’« années », les quiproquo affluent, notamment sur la notion de réussite. Éclairages.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.