Vie de parent

Enquête 2016-2017 : l’école n’est toujours pas gratuite

D’une rentrée à l’autre, les sondages de la Ligue des familles sur les coûts scolaires ont confirmé la chose : l’enseignement est loin d’être gratuit contrairement à ce que dit l’article 24 de notre Constitution. Cette année, une enquête auprès d’un millier de parents francophones (qui rassemblent 1 973 enfants) tape sur le clou : oui, l’école coûte, et cher pour certaines familles dont les parents seuls à la barre.
Financée par la ministre de l’Enseignement, cette enquête propose également un volet qualitatif que vous retrouverez dans son intégralité sur liguedesfamilles.be

Qui sont les parents qui ont répondu ?

Cette enquête s’adressait à des parents ayant un ou des enfants en maternelle, primaire et secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles. Sur le millier de parents interrogés, 53 % sont des femmes et 47 %, des hommes. 14 % ont entre 18 et 29 ans, 28 % entre 30 et 39 ans et 29 % entre 40 et 49 ans, 29 % ont plus de 50 ans.
67 % d’entre eux appartiennent à une famille dite classique, 20 % se déclarent monoparentaux et 13 % vivent en famille recomposée.

Un parent averti en vaut deux !

Que répondent ces parents ? Les pages qui suivent vous donnent les chiffres-clés de cette enquête et l’édito, les clés pour mieux les comprendre.
Forts de ces chiffres, si vous n’avez pas encore bouclé tous vos achats, vous pourrez mieux maîtriser les coûts de cette rentrée… et être encore plus économes pour la rentrée suivante. Ces résultats vous permettent de déjouer les pièges, d’éviter les mauvaises surprises et, surtout, de profiter des bonnes nouvelles.

Des exemples ?

Reprenez la liste des frais interdits pour bien vérifier qu’on ne vous fait pas payer un journal de classe ou des photocopies.
Pensez déjà au voyage scolaire de votre plus grand et commencez à mettre des petits sous de côté dès maintenant pour ne pas être mal pris le jour où l’on vous réclamera l’enveloppe pour sa participation. Ou, si vous êtes en difficulté financière, renseignez-vous auprès de la direction de l’école pour voir si vous avez droit à une aide financière via le CPAS.
Ne vous laissez pas tenter par les temples de la consommation en achetant l’un ou l’autre outil numérique. Votre enfant a tout ce qu’il faut grâce à la prise en charge des outils informatiques de l’école par les pouvoirs publics.

Myriam Katz

Quelques idées et bonnes adresses

Vous avez peu de temps et pas de moyens

  • Rien ne vaut la grande surface qui reste le lieu le moins cher tout en rassemblant un maximum d’articles. Sauf si l’enseignant a spécifié une marque qui y est introuvable.
  • Autre solution : l’achat en ligne. N’oubliez pas qu’il y a un délai de livraison et qu’il faut faire parfois plusieurs sites différents pour obtenir l’ensemble des produits demandés sur la liste de l’école.
  • N’hésitez pas à rencontrer le prof pour lui demander s’il voit un quelconque inconvénient à ce que vous achetiez un article proche de la marque.
  • Toute l’année, préparez la rentrée suivante au gré des promos pour tout ce qui est matériel récurrent. Vous pouvez faire ainsi jusqu’à 50 % d’économie.
  • Récupérez du matériel qui n’évolue pas d’une année à l’autre, comme les ciseaux ou la règle plate.

Vous avez du temps et peu de moyens

  • Bloquez quelques heures et comparez les prix des grandes surfaces de votre région.
  • Achetez le maximum d’articles dans la surface identifiée.
  • Pour le matériel d’une marque précise, rendez-vous à la papeterie avec la ferme intention de résister à toute tentation d’acheter plus que ce que vous cherchez.
  • Comparez aussi les prix sur internet.
  • Et n’oubliez pas le tri et le recyclage des fournitures de vos proches !

Tentez l’achat groupé

La formule de l’achat groupé est vivement encouragée par la Ligue des familles !