Il était une fois un bébé éléphant
dans le ventre d’une maman loup

Porter la vie pour autrui, ce n’est pas commun. Cela s’appelle la gestation pour autrui (GPA). Pour devenir parents, Marie et Xavier y ont eu recours. Et parce qu’elle n’aurait pu être heureuse sans enfant, Lisa leur y a donné accès.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.