12/15 ans

Je suis une bande de jeunes à moi tout·e seul·e

Oh, regardez là-bas, vous le voyez ce joli troupeau d’ados. De loin, ils et elles se ressemblent toutes et tous. Mais, au-delà de cet ensemble pluriel, se cache une symphonie de singularités. À pas de loup, approchons ce phénomène de bande. Codes, assimilations, imitations, culture commune, passons en revue ce qui est taxé à la va-vite de panurgisme et qui rend chèvre le parent plus souvent qu’à son tour.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.