Vie de parent

Jouer pour apprendre à vivre

(Bonne) tradition oblige ! Voici notre sélection des nouveautés en jeux et jouets, attendue de pied ferme par les magasins qui s’organisent déjà en prévision du rush des parents à l’occasion de la Saint-Nicolas. Comme chaque année, la rédaction s’est transformée en véritable salle de jeux et nos journalistes se sont essayés, sous la férule d’Anouck Thibaut, notre experte en la matière, au nouveau Simon, aux moulages Mako (ô, doux rappel de l’enfance !) ou n’ont pas résisté au charme fou de l’hippo rigolo. À votre tour de partager leurs jeux.

Jouer pour apprendre à vivre

« Va jouer ! », crie-t-on à certains moments sur un ton agacé à l’enfant qui nous épuise. Mais l’acte de jouer est trop noble pour être une simple mise en quarantaine d’un gosse qui vous monte sur le dos.
Jouer est une activité des plus sérieuses sans laquelle l’enfant ne pourrait pas se construire. Les plus grands psychiatres lui reconnaissent son immense pouvoir : celui de fabriquer les matériaux de l’intelligence dont nos 0-12 ans et plus auront besoin plus tard à l’école… et dans la vie tout court ! Et c’est pour nous rappeler l’importance de l’acte ludique que nous avons, avec l’accord de son auteur, le psychiatre Patrice Huerre, repris des extraits de son livre Place au jeu ! Jouer pour apprendre à vivre (Nathan) au fil des pages qui suivent.

Nouvelles technologies

2014 est un bon cru avec ses grands classiques et ses nouveaux jouets dont le commun dénominateur est l’électronique. Le Simon réagit aujourd’hui à la caresse digitale et les animaux de Ma ferme trouvent soudain la parole sous l’impact du stylet. Magique !
À côté de ces jouets dernier cri, il y a bien sûr l’ineffable doudou, sans qui le bébé ne peut retrouver ses apaisements quand il est loin de papa ou de maman. Aujourd’hui, il ne ressemble plus à l’ours Martin. Il prend des drôles de formes, de couleurs, de matières et c’est tant mieux pour éveiller les sens de nos petits.
Il y a aussi tous les jeux scientifiques (les papas et grands-papas adorent ça, nous rapportent les vendeurs en boutiques et grandes surfaces), les jeux artistiques, les jeux de société qui rassemblent petits et grands.
Bref, une année foisonnante dont le Ligueur a sorti 29 jeux et jouets qui rencontrent l’ensemble de nos critères : sécurité et solidité, inventivité, créativité et imagination, rapport qualité/prix… et sans oublier surtout le plaisir, celui qui permet à l’enfant d’emmagasiner aisément un nombre incalculable d’apprentissages.

Méli-mélo d'âges

Tous les vendeurs de jeux et de jouets qui sont avant tout des passionnés jouettes vous le diront : le plaisir chez un petit ou chez un adulte est différent certes, mais l’intensité est la même. Et de nous raconter les rencontres parfois improbables entre deux époques, deux mondes, lors de certains jeux de société qui font appel à des références culturelles, par exemple.
Prenons au hasard une star de l’opéra : Luciano Pavarotti. Pour tenter de découvrir le personnage, l’enfant parlera de chanteur, de gros, alors que l’adulte évoquera le ténor. Plus drôle : la mode Calvin Klein. L’ado lancera le mot « caleçon », alors que la mamy parlera de mayonnaise, confondant allègrement la mayonnaise avec le sous-vêtement. Oui, nous avons beaucoup à apprendre de nos enfants et ça aussi, ça passe par le jeu.
En attendant la venue du grand saint Nicolas, amusez-vous à parcourir notre dossier seul (mais avec la liste des enfants en main) ou avec vos petits et plus grands. Et ne tournez pas le dos aux jouets et jeux de l’année précédente. Retrouvez-les dans nos coups de coeur.

Myriam Katz

Sur le même sujet

Jouer… pour bien grandir

Ils couinent, basculent, se déplacent, flottent… ou renvoient à bébé son image. Les hochets, tapis d’activités et autres petits objets mobiles sont les premiers jouets pour attirer le regard et mettre en mouvement les doigts du tout-petit. Des objets qui vont mettre ses cinq sens en éveil puis stimuler sa motricité dès qu’il se mettra à explorer le monde à quatre pattes avant de se mettre debout sur ses deux pieds.

 

Jouer… pour faire comme papa/maman

Ils sont la copie conforme, en miniature, des objets de notre quotidien : dînette, garage, maison et autres poussettes. Incontournables à l’âge de la maternelle, les jouets d’imitation permettent à l’enfant de faire des bonds de géant : en s’inventant des histoires et en endossant un rôle, il va se projeter dans le monde des adultes.

 

Jouer… pour se rassurer

Ils sont d’une extrême douceur pour les doigts et… le cœur de l’enfant : les doudous, peluches et autres poupées le rassurent avant qu’il en adopte un comme confident à qui raconter ses chagrins et ses peurs. Des jouets tendresse à offrir à tout âge, même quand on commence à être grand.

 

Jouer… pour occuper ses mains

Ils se font malaxer, découper, peinturlurer… ou encore retourner dans toutes les positions, avant de déboucher sur l’œuvre du jour ! Les jouets de bricolage et les jeux abstraits exercent tantôt l’habileté des mains, tantôt directement les neurones. Des cadeaux à offrir avec parcimonie : certains enfants en raffolent, d’autres y sont allergiques.

 

Jouer… pour être ensemble

Ils ont la forme de pions ou de cartes et, sous la houlette d’un dé, s’étalent le plus souvent sur un plateau : les jeux de société transportent les enfants dans un univers plus ou moins familier. Des jeux qui développent observation, rapidité, dextérité, mémoire et stratégie. Leur maître-atout : rassembler parent(s) et enfant(s) autour d’une même activité.

 

Jouer… pour comprendre le monde

Ils contiennent panneaux solaires, miroirs, éprouvettes et petits moteurs : de quoi découvrir et comprendre le monde tout en s’amusant. Des jouets à mettre entre les mains des enfants curieux de tout. Et pas seulement des scientifiques en herbe.