Vie de parent

La première visite chez le dentiste

Votre enfant a plus de 3 ans et ses vingt dents de lait ont poussé ? Il est temps de prendre rendez-vous chez le dentiste. Mais comment faire pour que tout se passe bien et que ce rendez-vous soit le moins stressant possible ? Nos conseils pour une visite réussie.

La première visite chez le dentiste

Une première visite chez le dentiste peut être anxiogène. Pour éviter que votre enfant ait peur, il est capital que sa première consultation se déroule bien. Il est donc important de le préparer, mais sans en faire toute une histoire, au risque de l’impressionner avant même le jour J.
Nadine Pierlot, dentiste pédiatrique, livre quelques recommandations : « Pour rassurer votre enfant, commencez par lui expliquer ce qui l’attend. Sans donner trop de détails, dites-lui qu’une personne en blouse blanche, comme les docteurs, va vérifier si ses dents poussent bien. Expliquez-lui pourquoi il est important d’aller chez le dentiste et stimulez sa curiosité ».
Pour familiariser ses trois enfants avec le dentiste, Coralie, leur maman, les a emmenés dès leur plus jeune âge à ses propres séances de contrôle. « C’est une excellente idée, souligne Nadine Pierlot. Pour autant que vous n’ayez pas la phobie du dentiste, bien sûr ! ». En effet, votre propre perception du dentiste joue un rôle très important. Si vous redoutez ces rendez-vous, n’en dites rien. Votre enfant, toujours dans l’imitation, risquerait de s’approprier vos appréhensions.

Dentiste classique ou pédiatrique ?

Lors du premier contact, l’enfant observera tout autant le cadre que le nouveau visage. C’est dire que le choix du dentiste joue un rôle essentiel. Vous pouvez bien sûr emmener votre enfant chez votre propre dentiste. Malgré tout, il est recommandé de plutôt choisir un dentiste pédiatrique.
« Ce qui nous différencie des dentistes classiques, c’est notre approche du patient, explique Nadine Pierlot. Les dentistes pédiatriques ont été formés à la psychologie de l’enfant. Utiliser un vocabulaire adapté est, par exemple, indispensable. Je dis toujours à mes petits patients que je vais faire ‘toc toc’ sur chacune de leurs dents pour voir si elles sont solides. Puis que je vais regarder dans leur bouche avec une lampe de poche. Si des radios sont nécessaires, je leur explique que je vais prendre des photos de leurs dents et je les leur montre par la suite. »
Par ailleurs, chez un dentiste pédiatrique, tout est à la taille de l’enfant : le tabouret, le siège, les instruments… « Les enfants demandent généralement à voir les instruments avant que je ne les utilise. Cela les rassure », ajoute la dentiste. Un aspect agréable du cabinet, avec des cadres ou photos liés au monde de l’enfance, désacralise le lieu, plus encore si le dentiste crée une ambiance musicale et veille à l’élimination des odeurs des produits médicaux. 

La première visite, step by step

Idéalement, la première consultation d’un enfant chez le dentiste doit se faire tant que tout va bien et permet à l’enfant de faire connaissance avec le praticien. Ce premier contact permettra à l’enfant d’appréhender l’univers du cabinet dentaire dans de bonnes conditions. Les visites futures seront ainsi dédramatisées.
La visite se déroule généralement en deux temps :

► D’abord, le dentiste récolte tous les renseignements dont il a besoin : habitudes alimentaires, fréquence de brossage, produits utilisés, présence ou non d’une tétine, sucement de pouce éventuel...
► Par la suite, l’enfant rejoint le fauteuil et le dentiste effectue alors les vérifications nécessaires, principalement la poussée dentaire, la présence de caries et la position des dents et de la mâchoire.

Cette première visite dure environ trente minutes et, en général, aucun soin n’est pratiqué, sauf si le praticien le juge nécessaire et estime l’enfant prêt à le recevoir.
Si, malgré tout, vous consultez car un problème existe, ne mentez jamais à votre enfant sur ce que le dentiste va faire. Mieux vaut être franc, car si vous trahissez sa confiance, il pourrait par la suite refuser de se faire soigner.
Si votre enfant a peur, se débat ou pleure, rassurez-le tout en restant calme. « En général, si l’enfant arrive sans appréhension, je laisse le parent accompagnant s’asseoir près de lui. Si, par contre, il montre de la peur, je préfère que le parent reste assis un peu à l’écart afin que l’enfant ne tente pas de s’accrocher à lui ou de sortir du fauteuil », explique la dentiste.

La prévention avant tout

Nadine Pierlot profite aussi de cette première visite pour rappeler à l’enfant quelques conseils de base, souvent mieux acceptés de sa bouche que de celle de ses parents. « J’explique à l’enfant que s’il mange trop de sucreries, il risque d’avoir des caries. S’il suce toujours son pouce ou sa tétine, je lui explique pourquoi c’est important qu’il arrête. Je lui promets une surprise si, la prochaine fois qu’il vient, il ne le fait plus ».
La dentiste évoque aussi les habitudes d’hygiène et l’importance de bien se brosser les dents. Idéalement, le brossage doit être fait deux fois par jour. « Parfois, je montre aussi aux parents une technique de brossage adaptée. Jusqu’à 6 ans, l’enfant se contente généralement de faire un va-et-vient horizontal et il est nécessaire que le parent l’aide ». La visite se termine bien sûr par la remise d’un petit cadeau.

G. H.

En pratique

Des soins 100 % gratuits jusqu’à 18 ans

En Belgique, depuis 2009, les soins dentaires des enfants mineurs sont intégralement remboursés par la mutuelle. Cette mesure a été mise en place afin d’éviter que les familles ayant peu de moyens doivent repousser ces soins. Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre mutualité. Si votre enfant ne rencontre aucun problème dentaire, une visite de contrôle préventive est recommandée une fois par an.

En savoir +

Quel matériel pour nos petits ?

Le rayon brosses à dents et dentifrices des magasins est toujours bien garni. Difficile donc de faire son choix. Pour vous aider, on a réalisé un petit guide pour bien choisir > Brosse à dents et dentifrice : que choisir ?

Et chez les tout-petits ?

À peine sorties et déjà menacées par des sucres et des bactéries ! Les petites dents de nos bébés demandent un peu de soin sous peine d’être cariées ou, pire, déminéralisées. On vous explique tout > Des caries, même chez les tout-petits !