Vie de parent

Les lauréats des Wippy d’or

L’Awiph vient de décerner ses Wippy d’or hier dans la commune de Manage. Ce concours récompense des projets qui œuvrent pour une société toujours plus inclusive, en faveur du handicap. Cette année, le thème des loisirs est à l’honneur. C’est la deuxième année que le Ligueur est membre du jury et décerne le prix de la Ligue des familles. Et les vainqueurs sont…

Les lauréats des Wippy d’or - Eloise Picalausa

Comme nous vous le disions dans le Ligueur n°23, beaucoup de projets sont palpitants. Ils représentent ce pour quoi la Ligue se mobilise à travers sa dernière campagne, une société plus juste, handicap inclus.

Les lauréats

Cette année, le jury des Wippy d’or, composé de chargés de projets Awiph, du Centre interfédéral pour l’égalité des chances, de l’ONE et du Ligueur donc, a jugé une cinquantaine de projets. Trois sont auréolés, dix reçoivent les encouragements du jury, un est couronné du prix du Centre interfédéral pour l’égalité des chances et un autre encore reçoit le prix de la Ligue.
Le thème des loisirs inclusifs a permis d’aborder plusieurs aspects très importants. Parmi eux : l’extrascolaire, les aménagements, les sports adaptés, le vivre ensemble, le regard de l’autre, le partage des compétences, etc. Les trois projets qui ont été retenus combinent savoir-faire et savoir-être.

La prairie. Grand vainqueur du concours, l’association accueille les enfants dès 3 ans et les adolescents jusqu'à 18 ans durant toutes les périodes extrascolaires de manière régulière. Enfants, adolescents et adultes valides et porteurs de handicap mental, physique mais aussi d'un trouble de l’apprentissage se retrouvent autour d'activité commune dans cette ferme d'animation où régne une bonne ambiance à l'atmosphère apaisante.

L’Éveil de la ville d’Hannut. L'asbl accueille tous les enfants de deux et demi à douze ans. Le principe consiste en la prise en charge et à la sécurité des enfants présents sur le site, l’identification de leurs besoins affectifs et physiques, et la mise en place d’activités nécessaires à leur épanouissement, sans les contraindre à participer.

Les Mouflets, cette association de Banneux organise diverses offres d'accueil de la petite enfance : crèche, accueil extra-scolaire et stages. Ils prennent en charge des enfants âgés de 2 mois à 9 ans, à la fois porteurs de handicap et valides qui mènent des activités conjointement. Les mouflets ouvrent cet accueil lors d’activités extra-scolaire.

Tous ces projets ont en commun de s’appuyer sur l’expertise d’acteurs de terrain incontournables, sur l’évaluation parentale et l’intérêt de l’enfant, de tous les enfants.

Le prix Ligue des familles, le Wippy-Ligue

Comme l’an dernier avec l’Eden de Charleroi, le Ligueur a couronné un projet reproductible qui répond à une problématique familiale concrète pour remettre son Wippy-Ligue. En cela, le plan de cohésion sociale (PCS) de Comines-Warneton a très largement remporté notre adhésion. Pour plusieurs raisons. D’abord les tranches d’âge. Le projet s’adresse aux 4-18 ans. Il ratisse large et permet au plus grand nombre de s’épanouir, de faciliter l’accès aux loisirs. Il coordonne plusieurs services communaux (dont handicontact) et œuvre en étroite collaboration avec l’école spécialisée.
Ce projet donne des solutions de proximité aux enfants et à leurs parents qu’il implique de façon journalière. Prise de contact, besoin spécifique de l’enfant, rendez-vous avec l’école spécialisée, évaluation journalière et accompagnement de l’enfant au fil des années. Tout ceci correspond parfaitement aux combats de la Ligue des familles.
Bien sûr, nous ne manquerons pas de vous présenter plus largement les actions du PCS de Comines dans le premier Ligueur de 2016, à travers les colonnes de la rubrique Chez nous, c’est chez eux, qui souffle sa première bougie. Félicitations aux nombreux vainqueurs, mais aussi à toutes les personnes qui ont concouru et rendez-vous l’an prochain pour de nouvelles récompenses et de trépidantes aventures.

Yves-Marie Vilain-Lepage

Sur le même sujet

Une société inclusive : le combat continue

Ce 3 décembre, à l'occasion de la journée consacrée à la personne en situation de handicap, reparlons de la campagne de la Ligue des familles lancée début octobre. Elle n’est pas finie, bien au contraire. L’idée de la Ligue est simple : proposer un changement de perspective pour une société plus inclusive où mieux vivre avec son handicap, sa différence, ses différences est possible. Petit rappel.

 

La Ligue des familles milite pour une société qui inclut le handicap

C’est parti ! Ce mercredi 21 octobre, la Ligue des familles a lancé sa nouvelle campagne. L’idée est simple : proposer un changement de perspective pour une société plus inclusive où mieux vivre avec son handicap, sa différence, ses différences est possible. La Ligue est extrêmement enthousiaste à l’idée de cette nouvelle bataille.