Vie de parent

Masque et rentrée scolaire :
les règles sont fixées

Alors que nous arrivons tout doucement à la fin des congés d'été, de nombreux parents s’interrogent sur le port du masque de leurs enfants dans les écoles. Ce mardi, la ministre de l’Enseignement, Caroline Désir (PS), a communiqué les règles en vigueur pour la rentrée.

Masque et rentrée scolaire : les règles sont fixées

Les règles relatives au port du masque dans les écoles vont d’abord varier selon les niveaux d’enseignement (fondamental ou secondaire) et selon le type de population (élèves ou adultes).

Par ailleurs, la ministre a également mis en place des mesures différenciées selon les régions en raison du fait que les taux de vaccination enregistrés à Bruxelles sont largement inférieurs à ceux constatés en Wallonie.

Dans l’enseignement fondamental

► En Wallonie et à Bruxelles : les élèves ne devront pas porter le masque quelles que soient les circonstances (classes, cour de récré, couloirs...) 

En Wallonie : à l’intérieur, les adultes enseignants ou membres du personnel doivent obligatoirement porter le masque dans tous les contacts en dehors de la classe ou lorsqu’ils sont en mouvement (exemples : circuler dans la classe pendant le cours dans l’enseignement primaire, circuler dans les couloirs, temps passé dans la salle réservée aux membres du personnel en dehors de la consommation des repas, etc. ); le masque peut par contre être enlevé par les membres du personnel lorsqu’ils sont installés pour le cours, pour une réunion ou encore lors de la consommation des repas ;

► A Bruxelles, les adultes enseignants ou membres du personnel doivent obligatoirement porter le masque à l’intérieur lors de tout contact (avec des adultes comme avec enfants) dans l’enseignement primaire et exclusivement lors des contacts entre adultes dans l’enseignement maternel.

Dans l’enseignement secondaire

► En Wallonie, les élèves et les adultes (enseignants ou membres du personnel) doivent obligatoirement porter le masque dans les espaces intérieurs dans tous les contacts qui ont lieu lorsqu’ils sont en mouvement ou en dehors de la classe (exemples : circuler dans la classe pendant le cours, circuler dans les couloirs, temps passé dans la salle réservée aux membres du personnel en dehors de la consommation des repas, etc. ); le masque peut par contre être enlevé par les membres du personnel et par les élèves lorsqu’ils sont installés pour le cours, pour une réunion ou encore lors de la consommation des repas ;

► A Bruxelles, pour les élèves et les adultes (enseignants ou membres du personnel), la règle est plus stricte. Ils doivent obligatoirement porter le masque dans les espaces intérieurs, en ce compris pendant le temps de classe.

A. D.

Des recommandations pour favoriser la ventilation des locaux

Au-delà du masque, la Ministre s’est également exprimée concernant la ventilation des locaux. De plus en plus, des experts préconisent la mise en place des détecteurs CO2 dans les écoles pour assurer une ventilation optimale. La Ministre Caroline Désir ne prévoit pas d’en fournir mais souhaite « qu’une attention particulière soit accordée à la ventilation des locaux ». Pour cela, elle recommande aux établissements de « solliciter une analyse de risques auprès du Comité pour la prévention et la Protection au travail (CPPT), ou à défaut avec le Service Interne pour la Prévention et la Protection au Travail (SIPPT). Ceux-ci pourront mesurer la qualité de l’air dans les locaux et proposer, le cas échéant, des protocoles d'aération plus stricts, adaptées à la configuration observée dans l’école. » Pour rappel, en avril dernier, elle avait envoyé aux établissements scolaires une circulaire qui détaillait les mesures de ventilation à respecter pour garantir le respect des normes de CO2 (sous les 900 ppm).