Vie de parent

Non, l’analphabétisme numérique,
ce n’est pas qu'un truc de vieux

L’idée des oublié·e·s du numérique est associée aux personnes âgées, isolées, en zones rurales. C’est partiellement vrai. Car cette coronacrise nous a révélé beaucoup de failles dans ce que l’on croyait acquis. Des familles non outillées, des gamin·e·s moins compétent·e·s que ce que l’on présume et une inégalité de genre bien plus pernicieuse que ce qu’on peut imaginer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.