Vie de parent

Non, tous les ados derrière leur écran
ne sont pas des asociaux

Ils sont surconnectés, mais enfermés dans leur bulle et déconnectés de leur famille. Depuis un an, de nombreux ados inquiètent leurs parents en ayant des modes de vie qui se rapprochent de celui des geeks, les « no life » des écrans. Mais, pas de panique, au-delà des préjugés, cet autre type de fracture numérique leur permet de développer de multiples compétences sociales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.