12/15 ans

Se raser, s’épiler les parties intimes :
pas une obligation

C’est intime et, en tant que parent, on n’a pas forcément l’occasion d’en parler avec notre enfant. Mais il grandit et dans une société où le poil est vu comme indésirable, l’idée de tout raser est devenue une norme. Encore une dont on peut discuter pour voir si elle convient à notre ado ou pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.