Vie de parent

Vacances de Noël allongées : un cinéma pense aux familles

Voilà une bonne initiative du cinéma Caméo à Namur. La semaine prochaine, l’implantation namuroise des Grignoux a prévu des séances familiales dès 10h, le matin. Une opération où finalement se rencontrent deux des « victimes » du dernier Codeco.

Vacances de Noël allongées : un cinéma pense aux familles

« Suite à la décision du dernier Codeco d’avancer le début des vacances de Noël au 20 décembre pour les enfants fréquentant l’enseignement fondamental, le cinéma Caméo Namur (Les Grignoux) adapte sa programmation et propose des séances en famille dès 10h du matin ». Voilà le communiqué reçu cette semaine.

Dès ce lundi 20 décembre et jusqu’à la fin des vacances d’hiver, le cinéma namurois proposera donc une sélection de films chaque matin. Des séances jeune public dont le tarif sera « tout à fait démocratique », le prix du ticket a été fixé à 4,60 €.

Nous avons contacté Laurence Hottart, la responsable du Caméo. Elle nous explique comment cette idée a germé.

« Après le dernier Codeco où les écoles ont été interdites de sorties, on s’est retrouvé avec une perte de 4 000 entrées scolaires. En fait, durant le mois de décembre, beaucoup d’écoles viennent. Elles mêlent ainsi pédagogie et séances récréatives pour Noël et Saint-Nicolas.  À partir du moment où ils avançaient dans le même temps les vacances scolaires d’une semaine, on s’est dit qu’il y avait sans doute quelque chose à mettre en place. Des familles se retrouvaient sans offre d’activités, on a donc ajouté ces séances famille à 10h du matin. »

« On avait peur de devoir fermer à nouveau»

Il a donc fallu mettre cela sur place au débotté ?

« Pour nous, c’était finalement assez facile à organiser. Les équipes du Caméo étaient prévues pour les matinées scolaires jusqu’au 24 décembre. En termes de complexité, finalement, c’est plus facile d’organiser des matinées familles que des matinées scolaires. De notre côté, on ne va pas compenser nos pertes financières, mais à partir du moment où j’avais les équipes en place, autant les mettre 'à disposition' de familles touchées par ces mesures. »

Comment vous vivez cette situation ?

« De notre côté, on est content de pouvoir rester ouvert même avec des restrictions. On avait, en fait, très peur de devoir fermer à nouveau. Mais là, avec les mesures plus strictes par rapport à l’école, ce sont les gamins qui morflent à nouveau. Pour beaucoup, il s’agissait de des sorties attendues depuis longtemps. Chez nous, la ville de Namur avait offert aux écoles communales des places pour le cinéma, ces écoles avaient souvent conservé ces tickets pour la fin d’année. Tout ça va être reporté. C’est triste. »

« Pour les gosses, c'est un véritable crève-coeur ! »

On sent une certaine lassitude dans vos propos.

« Pour les gosses, c’est un véritable crève-coeur. D’autant qu’il y a un côté injuste. On fait tout pour que dans les écoles, les classes ne se mélangent pas. Lors des matinées scolaires, on réserve une salle par école pour que les enfants soient dans les même conditions qu’en classe. C’est même mieux parce que les salles sont ventilées. C’est vraiment dommage que le Codeco se soit engagé dans cette voie par rapport aux écoles et au jeune public. »

► Durant ces séances matinales seront notamment programmés les films « Mystère », « Encanto », « Tous en scène 2 »,  « Le Noël de Petit Lièvre brun », « Le peuple loup », « Maman pleut des cordes », « Où est Anne Franck ! », « L’enfant au grelot ». Le détail se trouve ici. 

T. D.

Réglage des cookies