Les coups de cœur du Ligueur

 

 Le coin des gourmand·e·s

Poulet aux oranges et au gingembre

Poulet aux oranges et au gingembre

Le poulet du dimanche, c’est un peu sacré. Avec de la compote de pommes. Et une patate déclinée sous n’importe quelle forme (rösti, purée, croquette, frite, rissolée). Mais comment donner à ce poulet une autre saveur, plus originale que celle du poulet rôti, limite carbonisé, du rôtisseur du coin ? Allez, on vous partage un secret. Celui du poulet au four façon orange et gingembre.
Choisissez un beau poulet fermier et complétez avec l’un ou l’autre blanc de poulet (avec peau) en fonction de la taille de la tribu. Préparez un plat allant au four, déposez le poulet (et éventuellement les blancs) farci avec des branches de romarin.
Pressez cinq oranges et hachez du gingembre pour obtenir trois bonnes cuillères à café de pulpe. Mélangez le tout avec trois tours de moulin à poivre et quatre pincées de sel. Ajoutez deux cuillères à café d’épices italiennes. Versez le jus sur le poulet, placez des languettes de beurre sur la volaille. Installez à mi-hauteur dans un four préchauffé à 150°C.
Ah oui, on a oublié de vous dire. La cuisson se passe en mode doux, pas à 200 ou 220°C. Résultat, votre poulet, il va rester deux bonnes heures au four. Sur ce laps de temps, il va devenir tendre à souhait et s’imprégner des saveurs du romarin, du gingembre et des agrumes.
Le secret ? C’est de l’arroser de façon continue pour éviter que la volaille s’assèche et surtout pour que la viande soit en contact permanent avec les saveurs du jus et du romarin. Succès assuré.
T. D.