Les coups de cœur du Ligueur

 

 Le coin des gourmand·e·s

Un risotto marin plutôt malin

Un risotto marin plutôt malin

Le risotto est un bonheur de goût et de saveur. Il faut l’apprivoiser, donner au riz carnaroli toutes les chances d’absorber l’audace d’un bouillon original. La base, ici, est toute simple. Pour 4 personnes, 250 g de riz, 80 cl de bouillon, 60 g de parmesan finement râpé. Votre bouillon ? Un litre d’eau dans lequel on a fait bouillir 150 g de salicorne (une plante maritime de saison) avec deux cuillères d’huile d’olive et 1 cuillère à café de sel. Après 15’ d’ébullition, passez le bouillon au tamis. Conservez les salicornes.
Faites revenir dans une poêle un oignon haché menu avec deux gousses d’ail et une cuillère d’huile. Après 5’, ajoutez les salicornes émincées. Laissez encore cuire à feu doux 10’ après avoir donné deux tours de moulin à poivre. Réservez cette préparation.
Dans une grande poêle, versez deux cuillères à soupe d’olive et les grains de riz, faites cuire 5’. Versez le bouillon et laissez mijoter. Après 10’, ajoutez les salicornes et l’oignon. 5’ plus tard, c’est au tour du parmesan de rejoindre le risotto. Laissez encore cuire l’ensemble pendant 3’ en remuant constamment.
Pour accompagner notre risotto, nous avons choisi des coquilles Saint-Jacques passées au four à 150°C pendant 15 minutes avec seulement une lichette de beurre et quelques pincées de sel. Franchement, on s’est régalé en dégustant cela.
T. D.