Accouchement

Une femme sur 5 est victime de violences au moment d’accoucher et l'ignore

Une femme sur 5 est victime de violences au moment d’accoucher et l'ignore

Expression abdominale, actes à vif et point du mari : voilà des violences obstétricales auxquelles une femme sur cinq est confrontée au moment de son accouchement en Belgique francophone. 4 226 participantes ont témoigné dans le cadre d’une enquête de la Plateforme citoyenne pour une naissance respectée. Les questions portaient sur le contexte d’accouchement au sens large. Celles qui ont coché l’une de ces trois cases ignoraient qu’il s’agit de violences gynécologiques.

 
 
 

Réglage des cookies